Une fois n'est pas coutume, je vous propose une petite histoire coquine. Ne vous méprenez pas, vous ne verrez en aucun cas des fesses ou autre. Il s'agit tout simplement d'une conversation téléphonique interprétée par mon esprit tordu.
Je vous laisse vite y jeter un oeil, avant qu'Aurore dont je n'ai pas demandé l'approbation, décide de faire retirer cette BD :p

48_1
48_2
48_3